top of page

La voix des Lucioles

Tous les samedis à 13 Heures avec Thiphaine le Marois

Des histoires de résilience

Ici, vous entendrez des témoignages de personnes qui ont vécu un traumatisme de vie et qui ont trouvé des manières de se relever voire de se réinventer.

De l’espoir à partager

L’idée est de montrer que même après les pires épreuves, il est possible de s’en sortir. Transmettre, en espérant apporter au passage un peu d’espoir à ceux qui en ont besoin.

Des portraits bruts et réels

Chez La voix des Lucioles, pas de show ni de mise en scène. Les podcasts que vous allez écouter respectent le vécu des personnes qui ont accepté de partager leur expérience. Bonne écoute !


Je m’appelle Tiphaine, j’ai 32 ans. En 2019, je suis devenue maman de deux petits garçons, un cas rare de jumeaux appelés « mono-mono ». Quelques mois après leur naissance, j’ai vécu la pire épreuve de ma vie : la mort de mon fils Naël. S’en est suivi une période post-traumatique très dure, accompagnée de symptômes de stress intenses.

Pourtant, après un gros travail sur moi-même et portée par de précieux soutiens, j’ai réussi à entamer un travail de résilience. Je suis alors allée à la rencontre de personnes qui ont connu des traumatismes de vie et qui ont réussi à transformer la souffrance pour en faire quelque chose de nouveau et de joyeux. Ayant dix ans d’expérience dans le secteur du son et de l’audiovisuel, j’ai alors décidé de créer un projet porteur d’espoir : des podcasts qui raconte des chemins de résilience.

Sur ce site, je vous propose donc d’écouter des portraits bruts et réels, des témoignages de personnes qui se sont réinventées après une épreuve. Je me suis également prêtée à cet exercice de partage en racontant mon histoire dans le premier épisode.

Ce projet s’adresse à tous, parce que nous faisons tous l’expérience de moments difficiles à certaines périodes de nos vies. Parce qu’il n’existe pas d’échelle de la douleur et que chacun mérite d’être considéré. Aussi, parce que nous pouvons être amenés à accompagner des proches en difficulté.

Les témoignages n’atténueront pas la peine et ne remplaceront jamais une thérapie chez les personnes en souffrance, mais ils viendront je l’espère rompre des solitudes, amener des compréhensions plus profondes, faire naître des espoirs…

Bonne écoute !


bottom of page